Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2010.03.30

Fabrice Midal, Et si de l'amour on ne savait rien ?

Fabrice Midal était au Café de l'Amour
à Paris le lundi 15 février 2010,
à Bruxelles le 31 mars 2010,
à Bordeaux le lundi 12 avril 2010,
et à Strasbourg le mardi 15 juin 2010.

Il sera au salon Zen et Bio de Nantes le 9 octobre 2010.
 
Jeudi 21 octobre 2010 à Rennes
 
ET SI DE L'AMOUR ON NE SAVAIT RIEN ?
Retrouver le souffle de l'amour par la philosophie et la méditation bouddhique
 
 
Nous savons tous qu’une vie sans amour est une vie désolée, une vie à laquelle il manque l’essentiel. Mais savons-nous ce qu’est l’amour en vérité ? Savons-nous pourquoi nous nous égarons si souvent et le restreignons, pourquoi il nous arrive si rarement d’aimer vraiment et d’être aimé ?

Pour Fabrice Midal*, l’amour s’est absenté de nos réflexions et de nos sociétés ; il sert très souvent à des manipulations psychologiques mesquines, voire perverses. De surcroît, nous confondrions amour et attachement, tendresse et jalousie, des rêve de midinette avec le véritable amour, qui n’est pas une consolation mais un risque : celui de la liberté !

L’amour, devenu un mot tabou, symbolise une expérience qui fait peur. Il s'agit de lui redonner toute sa place, que ce mot ne soit plus un «gros mot », un terme pornographique.
 

 

Lundi, au café de l'amour, l'étonnant Fabrice Midal* nous entraînera à la découverte des différentes facettes de l’amour et en explorera les vertiges. Il pulvérisera nombre d'idées reçues. À partir de la tradition philosophique occidentale et des sagesses orientales, il nous invitera à comprendre d’abord l’amour tel qu’il est, avant de chercher à le vivre dans le couple, à reconnaître le point tendre du cœur, accepter nos imperfections et en faire autant de chances pour nous ouvrir réellement.

Et alors, ô merveille, le vivre pleinement à deux devient enfin possible ! Enfin, dans la fidélité la plus rigoureuse à la méditation telle que le Bouddha l’a transmise, chacun pourra peut-être, voir s’ouvrir un chemin qui soit le sien et qui lui corresponde.
 
 
 


*Fabrice Midal, docteur en philosophie, enseigne la méditation bouddhiste depuis plus de quinze ans. Il a fondé l’association Prajña & Philia pour établir un bouddhisme occidental en dialogue avec la philosophie et la poésie d’Occident. Auteur de nombreux ouvrages, il dessine à partir de la philosophie, du bouddhisme et de l'art moderne, un chemin rigoureux et inspirant.

A vingt ans, il rencontre l’enseignement de Chögyam Trungpa et s’engage dans la pratique de la méditation telle que ce maître historial l’a présentée pour l’Occident. Il a été également formé par François Fédier qui est son maître en philosophie et qui est venu plusieurs fois enseigner dans Prajña & Philia. Il est par ailleurs éditeur et dirige la collection L'esprit d'Ouverture chez Belfond et producteur à France-Culture. Son dernier livre "Et si de l'amour on ne savait rien " vient de paraître aux Éditions Albin Michel.
 

2010.02.24

Hervé Magnin, Je M'aime, Je T'aime, Je L'aime

Hervé Magnin était à Paris lundi 8 mars
et à Rennes jeudi 25 mars (à la MJC du Grand Cordel)


JE M'AIME, JE T'AIME, JE L'AIME
Conjuguer amour, sensualité et estime de soi
rv salon mf k.jpg

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi, faire le tri s'impose ! Autodévalorisation, timidité, complexes, manque d’audace ou d’ambition, susceptibilité, soumission… il y a tant de façons de s’aimer mal, insuffisamment ou bien trop. S’estimer soi-même de façon réaliste est difficile, n’est-ce pas ? Évaluer avec justesse nos propres qualités résulte d’une connaissance de soi assez poussée. Pour autant, devons-nous laisser le monopole de l’estime de soi aux autres ? L’amour que l’on reçoit ne doit-il provenir que des autres ? Nous sommes d’autant plus avides de le recevoir d’eux et tendus fébrilement vers ce but, que nous sommes parfois incapables de nous adresser à nous-mêmes ce sentiment.

Pour Hervé Magnin*, "ce que nous faisons de nos vies dépend de ce que nous nous croyons capables d'en faire".

Jeudi, au sein d'un café/récital, au-delà la description des effets et des causes d’une bonne ou d'une mauvaise estime de soi, Hervé Magnin* abordera un sujet encore tabou : s'aimer soi-même sans en avoir honte ou comment la propagande altruiste "Il FAUT aimer les autres !" place haut l'humilité dans son échelle de valeur. À travers quelques mises en situation, il proposera de découvrir des ressources pragmatiques pour accroître l’estime de soi, par exemple objectiver le soi perçu, humaniser le soi idéal. Au final, si son ambition rencontre la nôtre, chacun de nous va bientôt devenir son meilleur(e) ami(e).

*Hervé Magnin est psychothérapeute cognitiviste comportementaliste. Il est formateur consultant et anime dans les entreprises des séminaires de communication, de management et de développement personnel. Son cabinet est spécialisé dans la gestion des crises. Il est aussi musicien, auteur-compositeur-interprète et se produit régulièrement en conférence/concert où il illustre en chanson les thèmes de développement personnel qu'il traite dans ses livres. Il publié "Ces gens qui ont toujours raison. Ou comment déjouer les pièges de la mauvaise foi" en 2005 chez Eyrolles. Puis aux éditions Jouvence : "Surmonter ses peurs" et "Susceptible et bien dans ma peau". Son dernier livre "C'est décidé je m'aime !" est sorti en 2009 chez le même éditeur.
De son CD 14 titres, "Silence on tourne", il chantera lundi soir quelques extraits, dont "Je m'aime". Un avant goût sur http://www.myspace.com/hervemagnin

Hervé Magnin est psychothérapeute cognitiviste comportementaliste. Il est aussi formateur consultant et anime dans les entreprises des séminaires de communication, de management et de développement personnel. Son cabinet est spécialisé dans la gestion des crises.

 Surmonter ses peurs : Enfin libre ! de Hervé Magnin
En savoir plus... L'obtenir...

 Susceptible et bien dans ma peau de Hervé Magnin
En savoir plus... L'obtenir...

vlcsnap-195750.png

Le café de l'amour sur CBC Radio-Canada

cbc radio canada.jpg

Dimanche 14 février, un reportage consacré au café Saint-Valentin, passait sur CBC Radio. Des mails de Montréal et de Los Angelès sont arrivés.


Le café de l'amour sur CBC News - 14 février 2010

2010.02.13

Le café sur France 3 Rennes

Un reportage a été tourné lors du lancement du café de l'amour de Rennes, jeudi 11/02/2010. Il est passé samedi 13/02 au JT 19:20.

Logo : France 3


Le café de l'amour à Rennes sur France 3 - Fev 2010

2010.01.30

Maryse Vaillant, Comment aiment les femmes, comment aiment les hommes ?

Maryse Vaillant était au Café de l'Amour à Rennes le jeudi 11 février 2010,
et le 18 novembre 2009 à Bruxelles.

2001458468.jpg
COMMENT AIMENT LES FEMMES, COMMENT AIMENT LES HOMMES ?
Une mise en perspective à travers le sexe, le coeur, la fidélité...

Les Cafés de l'Amour s'installent en Bretagne et ont commencé par Rennes jeudi 11 février 2010, semaine de la Saint-Valentin.

De la fréquente complaisance des mères à l'habituelle loyauté des épouses ou des secrétaires, et même l'attrait pour le blé en herbe, Maryse Vaillant éclaire un des mystères du génie féminin : l'art et la manière dont les femmes aiment les hommes. Parallèllement, malgré l’importance que beaucoup lui accordent, l’infidélité ne pourrait-elle être, en matière d’amour, de meilleur augure que la fidélité ? La fidélité parfois contrainte, pathologique, addictive, voire très ennuyeuse ne serait pas un gage d'amour. Pas plus que l’infidélité d’ailleurs !


Pour Maryse Vaillant*, ce débat reste encore tabou. En effet, les hommes et les femmes, loin d'appréhender les rapports amoureux de la même façon, se positionnent différemment quant à la fidélité et l'infidélité. Ainsi, à travers l'analyse des principales formes de mensonge amoureux masculin, il s'agit de réfléchir sur les rôles forgés par la société et dont les limites nous emprisonnent, hommes comme femmes.

Jeudi 11 février, au café de l'amour de Rennes, Maryse Vaillant* mettra en perspective les hommes et les femmes dans leur singularité. Elle expliquera , entre autre, que la fidélité ou l’infidélité masculine n’a pas grand-chose à voir avec les qualités et les défauts des femmes aimées ou des hommes aimants. Ainsi, un homme pourrait souhaiter être fidèle à plusieurs femmes, les désirer toutes ou n’en vouloir qu’une, aveuglément. Maryse a apportera des réponses éclairantes à des questions essentielles : pourquoi certains maris adultères ne quitteront jamais leur épouse et pourquoi ces dernières ne se doutent souvent de rien. ? En quoi est-il difficile à certains amants d'être monogames et sincères ?  Pourquoi ils peuvent craindre de s’engager et tendent-ils à considérer les conquêtes féminines comme des gages de virilité ?

1471778222.gif


*Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels "Pardonner à ses parents" et "Comment aiment les femmes". Son dernier livre, "Les hommes, l'amour, la fidélité" vient de sortir aux éditions Albin Michel.

2010.01.28

Les médias de novembre à février...


Lundi 1er février, un des chroniqueurs de Stéphane Bern pousse une brève incursion au café de l'amour du 11 janvier pour interviewer l'intervenant, formidable au demeurant, Serge Hefez
pastedGraphic.jpg
pastedGraphic.jpg
Comment ça va bien dans ta famille ?
avec Emmanuel Delfarguiel



* « J’ai testé le café de l’amour sur l’infidélité »

Bénédicte Ann, a lancé à Paris, le jour de la Saint Valentin 2004, le Café de l’Amour, un café littéraire, dédié à l’Amour et au sentiment amoureux.
Emmanuel l’a testé pour nous. Ce jour là, il était consacré au thème de l’infidélité.
Considéré comme un crime sous l’Ancien Régime, puis un délit jusqu’en 1975, l’adultère est devenu une affaire strictement privée.
Quand on examine de près l’évolution de la notion d’infidélité à travers l’histoire, on s’aperçoit qu’au XIIe siècle, le mythe amoureux, celui de Tristan et Iseult, reposait déjà sur l’adultère. Plus près de nous, en 68, les enfants du baby boom se ruent sur le libertinage.
Quoi qu’il en soit, la notion d’infidélité renvoie aux liens sacrés du mariage et de l’amour unique.

Le café de l'amour à Paris sur France 2 - Fev 2010
____________________________________
Les cafés de l'amour étaient sur France inter, dans l'émission Crumble, dimance 31 janvier.
Pour écouter l'émission en intégralité : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/krisscrumble/
Par la délicieuse Marie-Pierre Planchon
le dimanche de 12h03 à 13h
115020134-titre.gif
logo_franceinter.gif
____________________________________
Le reportage tourné par NRJ12 à l'automne est passé dans le cadre du reportage
"Tellement Vrai" jeudi 14 janvier à 20h35, dimanche 17 et mercredi 20 dans l'après-midi.

reve-americain-1-c8dbc.jpg
Logo NRJ12
____________________________________

Le reportage tourné au salon Zen et au café de l'amour le 5 octobre avec Marie Lise Labonté est passé en janvier sur la chaîne Vivolta :

"L'amour, CDD ou CDI ?"


Le café de l'amour sur Vivolta Jan 2010
____________________________________
pastedGraphic.jpg

Un reportabe a été tourné lundi 14 septembre avec Philippe Gouillou sur le thème :
"Pourquoi les femmes préférent les salauds ?"
Il a été diffusé mardi 24/11 sur Paris première


Sex in the World - Le sexe autrement
Aux quatre coins du monde, il existe des pratiques sexuelles conventionnelles et d'autres, plus exotiques : tour d'horizon du «sexe
autrement».
Diffusion SEX n°1.jpg
____________________________________

Un article est paru dans Libération le 10/11/2009 : VOUS

lg_libe.gif
Divorcer, la belle affaire
Placage. Un seul être vous quitte… et gérer les enfants ou retrouver l’âme sœur devient difficile. Pour y remédier, vient de se tenir le premier salon du «Nouveau Départ».

Par JULIA TISSIER

(...) «Diagnostic». Pour finir, le café de l’amour, un concept sorti tout droit de la tête de Bénédicte Ann. «Ma mission sur cette Terre, c’est d’aider les gens à vivre l’amour.» Ah ? «C’est un peu prétentieux peut-être…» Non, non, juste du «diagnostic amoureux». Tour à tour directrice d’une agence de rencontres, relookeuse, coach amoureux, Benedicte Ann a créé, voilà six ans, cette rencontre hebdomadaire dans plusieurs villes, dont Paris. Chaque fois, un auteur, romancier, sexologue ou philosophe choisit un thème autour de l’amour et tient une conférence… et ceux qui y assistent en profitent pour faire connaissance. «L’auteur, c’est la bonne caution, explique Benedicte Ann, y en a plein qui ont trouvé l’amour grâce à moi.» Elle ajoute : «On fête déjà notre troisième bébé !»
____________________________________

Le café de l'amour pour la paix au concert d'Elaine Kibaro en septembre 2009.
Pour voir l'interview :

03:29 Publié dans PRESSE, MÉDIAS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris, rennes |  Facebook | |