Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2010.09.29

Lundi 12 octobre à Strasbourg

Bonjour à toutes et à tous !
Pour ce second café de l'amour, nous proposons une formule plus conviviale avec collation avant et salle plus spacieuse.
Étape 1- vous réservez par mail avec moi
Étape 2- Remise de deux chèques   à nos correspondants (voir détails en bas de mail)
Ceux qui prennent le repas paient 15 (repas) et 10 euros (conférence)
Ceux qui viennent uniquement pour la conférence et souhaitent une approche simple paieront 12 euros sur place après réservation par mail
Etape 3- profiter du repas bio et de l'intervenant que j'apprécie énormément...
Quelques infos sur le café de l'amour en bas de mail...



Réservation de préférence par mail à cafedelamour@me.com ou 0612782630
Mardi 12 octobre dès 19H00, collation dînatoire bio, 15 euros

Conférence interactive à 20h30 (détails en bas de mail)

(Accueil dès 19h00, collation bio 19h00/20h15, accueil hors collation 20H00, début 20h30, fin, signature dès 21h30 sur place)


POURQUOI CE QUE NOUS DÉSIRONS LE PLUS NOUS FAIT-IL LE PLUS PEUR ?

Dépasser nos blocages, sortir de nos figements...

 

Comment surmonter blessures et blocages ? Quelles ressources cachées susceptibles d'émerger pourrions-nous solliciter ?

Selon Pierre-Yves Brissiaud*, à certains moments de nos vies arrive un événement inattendu : rupture sentimentale, passage vers un engagement de couple, ou lorsque la question d'un enfant se pose.  Cet événement échappe à notre contrôle et met notre équilibre en péril. Il en découle des choix (ou des non choix) qui nous amènent, tôt ou tard, à nous remettre en question. D'une façon plus ou moins consciente, ils orientent notre capacité à aimer ou à ne pas l'être, ils dirigent plus ou moins notre vie affective et notre intimité.

Parfois, nous montrons aux différents groupes sociaux une forme d'apparence qui laisse apparaître que tout va bien... Pourtant il n'en est rien !

Lundi, au café de l'amour de Strasbourg, Pierre-Yves Brissiaud* partagera son expérience clinique, avec beaucoup d’humanité et de nombreux exemples, issus de la salle. Il nous aidera à comprendre quels processus sont activés et proposera à chacun une manière de prendre soin de son passé douloureux pour s’en délivrer définitivement ?

*Pierre-Yves Brissiaud est psychothérapeute, formateur titulaire du certificat Européen de psychothérapie. Après une longue expérience auprès de malades en fin de vie et auprès de détenus, il s’installe en libéral. Il accompagne des personnes en crise existentielle ainsi que des couples. Il anime des groupes soutenu par sa pratique en gestalt-thérapie, en sexothérapie, en conseil conjugal. Il intervient en tant que formateur en institution sociale et médicale ainsi qu’à l’I.F.C.C. de Strasbourg formant de futurs psychothérapeutes en Gestalt et intégration posturale. Il propose par ailleurs des stages de marche et de méditation dans le désert. Il a écrit plusieurs ouvrages. L'avant dernier "La face cachée de la résilience" et le dernier "Petit cahier d'exercice câlin coquin pour s'amuser à deux" sont parus aux éditions Jouvence : http://www.editions-jouvence.com/fr/auteurs/fiche.cfm?auteur=DA221

 

A l'esplanade, Salle du Christ Resuscité
4, rue de Palerme
67000 Strasbourg

Plan : http://maps.google.fr/maps?hl=fr&pwst=1&rlz=1G1GGLQ_FRFR356&um=1&ie=UTF-8&q=l'Esplanade+christ+ressuscité+strasbourg&fb=1&gl=fr&hq=l'Esplanade+christ+ressuscité&hnear=Strasbourg&cid=0,0,5103321668698658368&ei=XIGWTLecLoWUjAfGjMC1BQ&sa=X&oi=local_result&ct=image&resnum=1&ved=0CBYQnwIwAA

Entrée : 10 euros en pré-vente, 12 euros sur place
Étudiants, rmistes : 8 euro en pré-vente + 10 euros sur place


Pour remettre les chèques de votre repas et votre entrée, soit 25 euros, prenez contact avec Christine SPOHN <christine@les-gourmandises-bio.fr>, Tél. 03.88.78.84.24 ou notre correspondant local, Jean-Claude Uhl 06 08 98 66 73

2010.03.30

Fabrice Midal, Et si de l'amour on ne savait rien ?

Fabrice Midal était au Café de l'Amour
à Paris le lundi 15 février 2010,
à Bruxelles le 31 mars 2010,
à Bordeaux le lundi 12 avril 2010,
et à Strasbourg le mardi 15 juin 2010.

Il sera au salon Zen et Bio de Nantes le 9 octobre 2010.
 
Jeudi 21 octobre 2010 à Rennes
 
ET SI DE L'AMOUR ON NE SAVAIT RIEN ?
Retrouver le souffle de l'amour par la philosophie et la méditation bouddhique
 
 
Nous savons tous qu’une vie sans amour est une vie désolée, une vie à laquelle il manque l’essentiel. Mais savons-nous ce qu’est l’amour en vérité ? Savons-nous pourquoi nous nous égarons si souvent et le restreignons, pourquoi il nous arrive si rarement d’aimer vraiment et d’être aimé ?

Pour Fabrice Midal*, l’amour s’est absenté de nos réflexions et de nos sociétés ; il sert très souvent à des manipulations psychologiques mesquines, voire perverses. De surcroît, nous confondrions amour et attachement, tendresse et jalousie, des rêve de midinette avec le véritable amour, qui n’est pas une consolation mais un risque : celui de la liberté !

L’amour, devenu un mot tabou, symbolise une expérience qui fait peur. Il s'agit de lui redonner toute sa place, que ce mot ne soit plus un «gros mot », un terme pornographique.
 

 

Lundi, au café de l'amour, l'étonnant Fabrice Midal* nous entraînera à la découverte des différentes facettes de l’amour et en explorera les vertiges. Il pulvérisera nombre d'idées reçues. À partir de la tradition philosophique occidentale et des sagesses orientales, il nous invitera à comprendre d’abord l’amour tel qu’il est, avant de chercher à le vivre dans le couple, à reconnaître le point tendre du cœur, accepter nos imperfections et en faire autant de chances pour nous ouvrir réellement.

Et alors, ô merveille, le vivre pleinement à deux devient enfin possible ! Enfin, dans la fidélité la plus rigoureuse à la méditation telle que le Bouddha l’a transmise, chacun pourra peut-être, voir s’ouvrir un chemin qui soit le sien et qui lui corresponde.
 
 
 


*Fabrice Midal, docteur en philosophie, enseigne la méditation bouddhiste depuis plus de quinze ans. Il a fondé l’association Prajña & Philia pour établir un bouddhisme occidental en dialogue avec la philosophie et la poésie d’Occident. Auteur de nombreux ouvrages, il dessine à partir de la philosophie, du bouddhisme et de l'art moderne, un chemin rigoureux et inspirant.

A vingt ans, il rencontre l’enseignement de Chögyam Trungpa et s’engage dans la pratique de la méditation telle que ce maître historial l’a présentée pour l’Occident. Il a été également formé par François Fédier qui est son maître en philosophie et qui est venu plusieurs fois enseigner dans Prajña & Philia. Il est par ailleurs éditeur et dirige la collection L'esprit d'Ouverture chez Belfond et producteur à France-Culture. Son dernier livre "Et si de l'amour on ne savait rien " vient de paraître aux Éditions Albin Michel.